http://www.ministrando.org/sitemap.xml.gz

Cours de pédagogie: Partie 1

L'ENSEIGNANT RESPECTÉ


Gérer professionnellement les problèmes de comportement


juliaan van acker, professeur de pédagogie à l’université de Nimègue (Pays-Bas)


Copyright © 2020 Juliaan van Acker (www.ministrando.org )

e-mail: juliaan.vanacker@gmail.com

On peut reproduire et distribuer ces textes sous condition de mentionner la source et l’auteur.

 

Préface

Je voudrais tout d'abord remercier les écoles des Pays-Bas, de Curaçao, de Bonaire et de Belgique qui ont fourni le matériel de base pour ce manuel. Dans toutes ces écoles, j'ai rencontré un enthousiasme des professeurs chevronnés qui consacrent leur cœur et leur âme à leurs élèves. Les problèmes de comportement dans une petite minorité de garçons et de filles inscrits dans ces écoles, pourrait être discuté ouvertement. Lors de mes observations en classe et lors des entretiens j’ai eu le privilège de témoigner avec les professeurs qui ont suivis ma formation la manière dont la tâche pédagogique de l'éducation est accomplie dans les classes/

À l'école, tous les enfants viennent de tous les horizons et d'origines complètement différentes. Ici, il est déterminé à quoi ressemblera la future société. Il n'y a aucune raison de s’inquiéter. Notre système éducatif est parmi les meilleurs au monde. La grande majorité des élèves réussissent bien. Leur personnalité s'y forme pour qu'ils deviennent des adultes responsables et solidaires. La plupart obtiennent leur diplôme final et les plus talentueux les étudiants sont confrontés à de nouveaux défis jusqu'à devenir des spécialistes, des experts et des leaders.

Cependant, un petit pourcentage d'élèves, moins de cinq pour cent, pose problème. Certains traits de personnalité  associés à des facteurs environnementaux défavorables en sont la cause qu'ils ne peuvent pas s'adapter à l'école. Quelques-uns dans la classe sont capables de perturber complètement les cours et rendre la vie très difficile pour les enseignants. Parfois, les autres élèves sont influencés négativement par eux. D'autres sont intimidés, menacés ou intimidés par eux. Leurs comportements problématiques sont parfois si persistants que les enseignants sont à bout de souffle.

Cependant, ces étudiants difficiles sont aussi nos frères dont nous sommes responsables. Aussi, ces enfants ont droit à une bonne éducation et doivent pouvoir développer leurs talents. Dans ce livre il n'est pas offert une panacée miraculeuse pour rendre cela possible. D'une part, nous devons garder à l'esprit ce qui est faisable pour les enseignants et d'autre part, nous devons regarder comment le comportement de ces élèves peut être changé. L'expérience et la recherche montrent que le comportement problématique à l'école peut être combattu efficacement à condition qu'une stratégie systématique et bien fondée soit appliquée. Cette stratégie est expliquée dans ce manuel sur la base de divers exemples concrets tirés des principes de base.

J'espère que ce manuel pourra être un support pour les enseignants et la direction de l'école, afin que les élèves qui courent un grand risque d’échec peuvent encore trouver leur place dans une monde paisible.



Chapitre 1. Gestion professionnelle des comportements problématiques

C'était vendredi après-midi, lors de la dernière leçon de la semaine. Les élèves étaient bruyants et l’enseignante a eu du mal à maintenir l'ordre dans la salle de classe. Soudain, un élève dans le fond de la classe a crié: ”Madame, combien de fois avez-vous eu des relations sexuelles cette semaine?". Un silence complet vient dans la salle de classe. Tout le monde

a été étonné de l'audace de l'élève. Ils ont attendu en suspens. L'enseignant, une dame qui enseignait dans cette école depuis trente ans, se tenait tranquillement devant la classe et ne disait rien. Après plusieurs minutes de silence assourdissant, l'élève a demandé: „Et bien? N'ose-tu pas le dire?” Ensuite, le le professeur l'a regardé avec des yeux scintillants et a dit: "Attendez une minute, je compte toujours.” Toute la classe éclata de rire. La tension a été brisée et cet élève effronté applaudissait. Dès lors, elle a pu continuer à enseigner et tout le monde était très motivés.

L'enseignante aurait pu réagir complètement différemment. Il serait très compréhensible qu'elle soit très en colère à propos de ce comportement totalement inacceptable. L'élève aurait pu  expulser cet élève de la salle de classe. S'il refusait, elle aurait pu demander l'aide de ses collègues. La direction aurait raison de suspendre cet étudiant pendant une semaine.

Deux stratégies aux conséquences complètement différentes. Dans le premier cas, l'atmosphère de la salle de classe a été restauré. L'enseignante a retenu l'attention de tous les élèves. Avec le fauteur de troubles, elle a construit une bonne relation et cet élève est devenu l'un de ses meilleurs élèves et les plus motivés.

Dans le deuxième cas, la tension est si élevée à cause de toute l'agitation de cet élève dans la classe que plus rien ne sort des cours. L'enseignante est sous tension. L’étudiant impudent est suspendu pour une semaine. Après cette semaine, il a une certaine réputation, de sorte que c'est une nouvelle raison de perturber les leçons. Il déteste ce professeur et cherche la vengeance.

Avec cet exemple, je veux montrer que la façon dont l'enseignant réagit à des comportements problématiques d'un élève, détermine les conséquences supplémentaires. Comment l’enseignant agit est en grande partie détermine par la manière dont les élèves se comportent.

Cela ne signifie nullement que tout comportement problématique doit être toléré ou suivi par une action humoristique. Les élèves se rendraient vite compte que tout est possible.La même technique qui fonctionne très bien dans un cas fonctionnera mal dans un autre ou est contre-productif dans une autre situation.

 

Il n'est jamais vrai qu'une certaine technique ou stratégie soit une sorte d'huile de lubrification capillaire pour tous les problèmes. Ce qui importe ici, c'est l'attitude de ce professeur. Elle reste calme et confiante. Elle rayonne de l'autorité. Elle est capable de trouver une réponse humoristique en étant au-dessus de la situation. Elle peut maintenir une certaine distance de ce qui se passe dans sa classe et elle ne prend pas l’action de l’élève comme une insulte personnelle. Elle sait que dans beaucoup de cas un adolescent peut être incroyablement blessant envers un adulte dans une position d’autorité. Elle utilise l'incident pour montrer à ses élèves comment se comporter envers les autres d’une manière sociale et avec respect. L’agression de l’élève  ne conduit pas à une contre-réaction agressive. Qui est effronté n'est pas humilié ou rejeté. Cet enseignant est un enseignant qui aime vraiment ces élèves.

Dans ce livre, des ressources sont fournies pour garder cette distance afin que la meilleure stratégie comme celle-ci apparaîtra automatiquement. L'autorité est, bien sûr, un don naturel. Ce n’est pas en appliquant toutes sortes de trucs qu’ont devient une personne qui a de l’autorité.  

Le fait est que les enseignants disposent de moyens pour ne pas perdre leur autorité enfin qu’ils peuvent consacrer pleinement leur énergie à inspirer les étudiants.


Les enseignants peuvent bien gérer la plupart des comportements problématiques


La recherche montre que 60% des enseignants se plaignent de problèmes de discipline dans la classe. Cependant, dans presque tous les cas, ces problèmes sont traités correctement. À cet égard les enseignants engagés agissent dans la plupart des cas professionnellement. Par conséquent, je ne devrais pas parler des méthodes dans ce livre que les enseignants utilisent pour lutter avec succès contre les comportements problématiques de la plupart des élèves.

Le lecteur n'entendrait rien de nouveau si je parlais ici de ce que les enseignants pensent être bon pour obtenir de bons résultats. Je mentionnerai brièvement les principes les plus importants.  

 Les cinq règles de base les plus importantes pour corriger le comportement problématique de la plupart des élèves sont les suivantes:

 

1. Faites toujours preuve de respect pour l'élève

2. Les règles doivent être claires et formulées en termes concrets

3. Les sanctions pour infraction aux règles doivent être claires à l'avance

4. L'enseignant doit traiter tous les élèves de manière égale et équitable

5. L'enseignant doit avoir une attitude positive, en particulier et surtout envers les étudiants difficiles ou moins intelligents.


Règle 1: Faites toujours preuve de respect envers l’élève


Si un élève se comporte de manière problématique, nous devons condamner son comportement, mais pas sa personne. Cela signifie que nous indiquons quel comportement nous trouvons inacceptable et quel comportement nous attendons de lui. Si par exemple un élève répond à une question sans attendre le moment où il a reçus la permission, l’enseignant ne dit pas: ’Ne sois pas stupide’, mais il dit: ’Matthieu, la règle est que vous ne répondez que lorsque je vous le signale’.

Cette dernière réaction est plus pédagogique:

  • l’enseignant dit le prénom de Marc. C’est plus personnel.
  • il formule la règle: c’est plus positif. L’élève sait ce qu’on attend de lui
  • le ton n’est pas hostile. L’élève ne se sent pas humilié.
  • la réaction de l’enseignant est limitée à l’infractio 


Au cours des prochains mois, un nouveau texte de ce manuel sera régulièrement traduit. Si vous souhaitez être averti, envoyez un email à: juliaan.vanacker@gmail.com

   © Juliaan Van Acker 2020