http://www.ministrando.org/sitemap.xml.gz

La signification et le but de la pandémie de maladie à coronavirus

godvssatan-800x352

La pandémie de maladie à coronavirus diffère  en trois caractéristiques des pandémies majeures du passé comme la peste et la grippe espagnole:

(1) il y a moins de décès

(2) il est surtout sujet d'une crainte d'une douloureuse agonie et de la mort elle-même

( 3) elle s'accompagne d'un effondrement économique.

Il est incroyable qu'une minuscule particule invisible à l'œil nu, peut provoquer partout dans le monde une catastrophe de cette ampleur en peu de temps. Notre civilisation, telle que nous la connaissons jusqu'à présent, est au point mort. Les gens sont en quarantaine et l'interaction sociale est très limitée, la plupart des activités économiques sont arrêtées.

Cette pandémie est-elle due au hasard? Ce virus est-il apparu de lui-même? Deux réponses sont possibles ici:

1. La pandémie est le résultat d'une conjoncture malheureuse. Le virus est issu de certaines habitudes alimentaires sur un marché chinois et grâce à la mondialisation, il s'est propagé si rapidement dans le monde entier.           

2. La main de Dieu est derrière cela. La pandémie correspond au plan de Dieu.           

Dans la première option, nous devons utiliser la recherche scientifique pour trouver un remède et prendre les mesures nécessaires pour empêcher la propagation et une contamination supplémentaire. Ceux qui sont infectés recevront l'assistance nécessaire. 

Avec la deuxième option, bien sûr, nous faisons tout notre possible pour freiner la pandémie et aider les malades du mieux que possible, mais en même temps, nous découvrons le sens et le but de la pandémie corona. Je développerai ce dernier aspect. Pour ceux qui rejettent radicalement la foi en Dieu, il est inutile de poursuivre la lecture. Cependant, ce texte peut être traduit en termes profanes: Dieu est alors remplacé par ce qui donne sens à l'existence personnelle. Chacun peut déterminer par lui-même sur quoi se baser pour trouver ce sens. Je trouve moi-même ce fondement dans la philosophie de Levinas: je trouve le sens de ma vie dans la rencontre avec l'Autre qui me fait appel à un comportement responsable envers lui (selon Levinas Dieu me parle via l'Autre). 

J'en viens maintenant à la deuxième option où la pandémie est considérée comme une intervention de Dieu. Dieu doit intervenir dans le monde pour trois raisons:

1. Au cours des 20 à 30 dernières années, l'immoralité et la corruption dans le monde ont considérablement augmenté. L'homme va à l'encontre de sa propre nature comme dans l'idéologie radicale du genre et compte tenu du nombre d'avortements. Il n'y a plus d'attention à la reproduction, beaucoup de gens n'ont plus d'enfants, donc il n'y a pas de transfert de normes et de valeurs.           

2. il y a une destruction de notre civilisation par toute haine et hostilité. Ceci est encouragé par les médias sociaux. Les partis politiques se détestent et se méprisent intensément. La scène politique est un mauvais exemple pour toute l'humanité. Les jeunes d'aujourd'hui ne voient pas des modèles édifiants chez les adultes d'aujourd'hui.              

3. les gens sont plongés dans le matérialisme. Il n'y a guère d'attention à la spiritualité. Nous sommes obsédés par l'argent, les produits de luxe et les voyages.           

Ces trois phénomènes sont des obstacles au salut de l'humanité, cest-à-dire à une fraternité universelle. Satan a toute liberté pour corrompre les hommes. Cependant, le coronavirus nous aide à surmonter ces obstacles. Nous voyons cela dans les mesures suivantes qui sont prises:

• mise en quarantaine: cela signifie qu'il n'y a pas d'interaction avec les autres. Les gens restent chez eux. Ils sont anxieux et n'ont donc pas le temps de répandre la haine.               

• des lignes directrices pour prévenir la propagation: les personnes respectent ces règles afin de ne pas infecter leurs semblables. Cela crée une forme de fraternité et un climat d'unité et de solidarité.               

• les énormes efforts des médicins, des infirmières et des infirmiers qui risquent leur propre vie pour les autres. Il s'agit ici de la forme la plus élevée de comportement moral.               

• le ralentissement économique. De nombreuses activités économiques ont cessé. Bien que beaucoup de gens soient très inquiets pour l'avenir, il y a une paix bénéfique. Même la nature se remet. L'obsession de l'argent et d'autres formes de matérialisme sont hors du monde. Plus besoin de voyager. L'homme prend conscience que tout cela est très transitoire et temporaire.               

La pandémie de maladie à coronavirus est un fléau biblique dans lequel Dieu montre ce qui est vraiment précieux dans nos vies. C'est un appel au réveil, un avertissement pour arrêter ce que nous faisons. C'est un appel à apporter une dimension spirituelle à nos vies sans méchanceté, avec de bonnes mœurs et ne plus être obsédé par le matérialisme. L'infection corona est un trouble respiratoire, à la suite duquel nous ne pouvons plus parler et donc ne pas propager la haine. Pendant cette pandémie, nous sommes obligés de mourir seuls. Ceux qui nous aiment sont impuissants et restent loin. Cela souligne que la mort est une affaire individuelle. Personne ne peut mourir à ma place. C'est ma vie qui sera terminée et qu'est-ce que j'ai fait de ma vie? 

Si nous répondons à ce réveil, nous ferons du monde un endroit où chacun pourra vivre en paix. Un monde sans 'Tiers-monde' où la pauvreté et la corruption semblent imperturbables. Un monde sans chômeurs, sans sans-abri et sans personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Un monde où Dieu veut vivre. Le 21e siècle sera alors le meilleur siècle de tous les temps.

littérature : Van Acker, J, (2020). The best century ever.

PS Pour revenir à la traduction profane de ce texte mentionné ci-dessus: «l'intervention de Dieu» est alors remplacée par      « l'appel du prochain à se comporter de manière responsable »  . Les prochains sont les membres de notre famille, mais aussi les gens qui vivent très loin dans les pays en développement et aussi les générations futures qui devront vivre sur la planète que nous leur laisserons. Comme nous vivons maintenant, nous donnons peu ou pas de réponse à leur appel. Par conséquent, des mesures doivent être prises et nous pouvons - y compris les athées -, voir la pandémie de maladie à coronavirus comme un appel au réveil.

(ce texte est une traduction d’une publication aux Pays-Bas)

prof.dr. Juliaan Van Acker, 1 avril 2020      e-mail: juliaan.vanacker@gmail.com

curriculum vitae      publications

autres textes:

Sur la délinquance juvénile


       © Juliaan Van Acker 2020